postes de préjudices indemnisables

Les postes de préjudices indemnisables

À quelles indemnisations pouvez-vous prétendre en cas de dommages corporels ?

Lorsque vous ou vos proches êtes victimes d’un accident ou d’une agression à l’origine d’un dommage corporel ou d’un décès, un fort sentiment d’injustice, de révolte et de tristesse s’installe. Il n’est bien évidemment pas possible de remplacer une vie perdue ou de réparer l’irréparable (amputation, tétraplégie, traumatisme crânien). Cependant, nous sommes là pour vous obtenir la meilleure indemnisation possible, seule compensation permettant la construction d’une autre vie après l’évènement dommageable, une vie digne tout simplement.

Afin d’obtenir une indemnisation intégrale de votre préjudice, notre cabinet spécialisé dans la défense des victimes de dommages corporels prend en compte les conséquences personnelles, professionnelles et sociales que vous avez subies en se servant notamment de la nomenclature DINTILHAC, liste non limitative des postes de préjudices indemnisables, ainsi que des jurisprudences récentes en la matière afin de toujours faire évoluer positivement ce contentieux.

Lorsque vous êtes personnellement victime d’un dommage

Voici une liste non limitative de postes de préjudices pour lesquels notre cabinet pourra solliciter une indemnisation :

Préjudices patrimoniaux :

  • D’un point de vue professionnel :
    • indemnisation de vos pertes de salaires et primes du fait d’arrêt de travail, d’un licenciement, d’une réorientation professionnelle, de la rupture d’une promesse d’embauche…
    • indemnisation des conséquences autres que financières dans votre vie professionnelle (pénibilité et fatigabilité dans l’emploi, dévalorisation sur le marché du travail, perte d’intérêt…).
  • Perturbations scolaires ou universitaires : perte d’années, rupture du parcours scolaire, perturbation dans la scolarité…
  • Dépenses de santé actuelles et futures restées à votre charge (depuis votre accident/agression) : dépassement d’honoraires, psychologue, ostéopathe, reste à charge pour une prothèse, renouvellement d’un fauteuil roulant…
  • Frais engagés du fait de l’accident/agression : frais de déplacement, annulation voyage, déménagement…
  • Nécessité d’un aide tierce personne même si c’est un de vos proches qui vous aide au quotidien : aide ménagère, aide à la toilette, aide aux déplacements, aide au jardinage…
  • Frais de logement adapté : adaptation de la baignoire en douche, mise en place d’un ascenseur, élargissement des portes…
  • Frais de véhicule adapté : transformation d’une boîte manuelle en boîte automatique, achat d’un véhicule adapté…

Préjudices extra-patrimoniaux :

  • Souffrances physiques et psychologiques éprouvées.
  • Préjudice esthétique : cicatrices, claudication, amputations…
  • Préjudice d’agrément : difficulté ou impossibilité de pratiquer une activité de sport ou de loisirs.
  • Préjudice sexuel : perte de libido, difficulté positionnelle, atteinte physique aux organes sexuels…
  • Conséquences des séquelles de l’accident dans la vie quotidienne : déficit fonctionnel temporaire et permanent.

Lorsque l’un de vos proches est victime d’un dommage

Ce dernier pourra bien évidement prétendre à l’indemnisation de ses préjudices. Néanmoins, en tant que proche de la victime, vous pouvez également prétendre à une indemnisation dans les cas suivants :

En cas de survie de votre proche :

  • Indemnisation de vos pertes de revenus : si vous avez dû cesser totalement ou partiellement votre activité pour vous occuper de votre proche.
  • Indemnisation de vos frais de déplacement, d’hébergement durant l’hospitalisation de votre proche.
  • Indemnisation de votre préjudice d’affection.

En cas de décès de votre proche :

  • Indemnisation de la perte de revenus que votre proche procurait au foyer avant son décès notamment pour les compagnes et enfants.
  • Indemnisation du préjudice d’accompagnement : troubles dans les conditions d’existence avant le décès liés aux déplacements à l’hôpital, à la souffrance d’un proche, à l’assistance du proche jusqu’au décès.
  • Indemnisation du préjudice d’affection : préjudice moral lié à la perte de votre proche.
  • Indemnisation des frais d’obsèques.

Notre engagement pour les victimes de grand handicap

Les grands handicaps tels que :

  • les traumatismes crâniens,
  • les paraplégie, tétraplégie, hémiplégie,
  • les amputations,
  • les brûlures graves,

engendrent des bouleversements extrêmement importants dans votre vie personnelle, familiale, professionnelle ou sociale de la victime.

Outre un accompagnement dans la procédure d’indemnisation, notre expertise et notre réseau nous permettront de nous entourer d’une équipe pluridisciplinaire nécessaire à la prise en compte de tous vos besoins et préjudices (ergothérapeute pour apprécier les besoin en aide à la personne, expert comptable pour estimer le préjudice économique, architecte pour les travaux d’aménagements, etc.).

Contactez-nous

appeler le cabinet CR Avocats à Bordeaux

05.40.54.37.50

adresse du cabinet CR Avocats à Bordeaux

4 place Pey Berland,
33000 Bordeaux

envoyer un mail au cabinet CR Avocats

cabinet@cr-avocats-victime.fr

Prenez directement rendez-vous en ligne

Demander votre 1ère consultation gratuite