Actualités en dommage corporel

Un nouveau barème de capitalisation favorable aux victimes (Gazette du Palais 2018)

Lorsque vous êtes victime d’un accident ou d’une agression, le préjudice que vous subissez peut notamment avoir des conséquences financières importantes sur votre avenir.

A titre d’exemple, on peut notamment penser aux pertes financières et dépenses futures auxquelles vous devrez faire face en cas :

  • d’impossibilité de travailler
  • de nécessité de recourir à une aide tierce personne de façon viagère
  • de nécessité d’avoir un matériel de santé adapté à votre nouvel handicap (fauteuil roulant, lit médicalisé, prothèse etc.) que vous devrez renouveler toute votre vie
  • Etc.

Ces postes de préjudices non négligeables doivent être pris en compte dans l’indemnisation de votre préjudice.

Dans ce cadre, nous sommes amenés à utiliser des barèmes de capitalisation qui nous permettent de calculer le capital qui vous sera nécessaire pour faire face à ces pertes et dépenses futures.

Les Barèmes de Capitalisations sont nombreux et ne permettent pas tous une bonne indemnisation des victimes, loin de là …

Notre Cabinet s’est toujours battu sur ce point contre les assureurs en refusant d’utiliser leurs barèmes qui ne visent qu’à minimiser le réel préjudice subi par les victimes.

Le Barème de capitalisation 2018 présenté par la revue juridique « La Gazette du Palais » est quant à lui favorable aux victimes.

Son utilisation permettrait en effet de respecter le principe de l’indemnisation intégrale des victimes notamment car il prend en compte les tables de mortalité les plus récentes ainsi que l’inflation générale des prix.

Notre Cabinet s’engage à défendre l’utilisation de ce nouveau barème face aux assureurs et devant les Juridictions compétentes afin de toujours obtenir de meilleures indemnisations pour nos clients.

Consulter le barème de capitalisation Gazette du Palais 2018 :

                   –> Barème de capitalisation 2018

Laisser un commentaire